schizophyllum

Nous évoquerons dans ce post plusieurs des nombreux champignons qui s’incorporent dans différents traitement cosmétiques dans l’actualité.

Un exemple est le Schizophyllum commune, un champignon très répendu dans nos bois. Il possède un polysaccharide  dénominé schizophilane qui diminue l’inflamation et les problèmes de peau dût aux brûlures solaires. C’est pour cette raison qu’il est incorporé dans certaines crèmes after sun (qui sont d’ailleurs très chères).

Le Ganoderma lucidum, le champignon reishi, grâce à son pouvoir antioxydant trés élevé, est introduit petit à petit par certaines marques sur le marché. Il sert en effet à combattre le vieillisement cellulaire.

Enfin, nous pouvons commenter également l’usage de l’acide lactique obtenu de la culture du champignon Rizopus strains pour l’introduire dans des peelings. Les céramides sont également utilisées, issus de champignons comme le polypore du pin. La truffe chinoise est également utilisée mais pour l’instant de manière expérimentale.